Témoignages

Les métastases sont un deuxième, ou troisième cancer développé soit en même temps, soit l'un après l'autre comme dans le cas appelé iatrogène, c'est à dire provoqués par les différents diagnostics et pronostics. Il n'y a pas de communication de cellules cancéreuses d'un organe à un autre par l'intermédiaire du sang et de la lymphe. Les cellules sont gérées par le cerveau. Chaque aire cérébrale correspond à un conflit bien précis, et touche l'organe qui lui correspondent. Les métastases ne sont que des hypothèses de la médecine officielle.

Il n'est pas possible qu'une tumeur compacte de l'intestin, par exemple, gérée par le tronc cérébral, se mette à migrer dans les os, où elle serait capable de se métamorphoser en nécrose.
Pourquoi ? Il faut considérer ici les différents feuillets embryonnaires.
L'intestin est géré par le cerveau ancien (tronc cérébral), endoderme, qui fabrique des tumeurs compactes dans la phase de sympathicotonie (ou phase active du conflit) tandis que les os sont gérés par le cerveau nouveau (cortex), mésoderme, qui fabrique des nécroses dans la phase de sympathicotonie, (ou phase active du conflit).

Exemple

Une femme atteinte d'un cancer du sein gauche, provoqué par un conflit avec sa fille qui décide de partir s'installer seule à l'étranger. Elle va consulter son médecin car elle a constaté qu'une boule au sein grossit. Le médecin, lui dit : “Oh ! Madame, vous devez faire vite ! Si c'est un cancer je devrai vous enlever le sein sinon c'est la mort” ! La femme très vulnérable, obnubilée par sa fille, fait un 2ème choc qui entraîne un cancer pulmonaire, “Si je meurs avant que ma fille soit installée (peur de mourir)” ...... donc ce n'est pas une métastase au poumon mais un 2ème cancer provoqué par l'annonce du médecin.

Chez l'animal, il n'y a jamais de métastases, (ils ne font pas le conflit de la "blouse blanche").

DE  PL  HU 

Newsletter