Témoignages


Nouveau livre en français

 

Nouveau défi relevé par le Dr Hamer, un  livre inédit :

« Mein Studentenmädchen® »

Thérapie indissociable de la Germanische Heilkunde®

Elle stoppe les paniques – cancers – psychoses.

740 pages + CD : Mein Studentenmädchen, la mélodie ancestrale, chantée par le Dr. Ryke Geerd HAMER.

lien vers la boutique en ligne

 


 

Si vous le désirez, vous pouvez laisser un message personnel à l’adresse ci-dessous :

au livre de condoléances

 

 

 

Très cher Geerd. 

Aujourd’hui,  au nom de tous tes amis français, nous t’accompagnons  toi  le  grand  homme, plein d’humanité,  l’homme de cœur, à l’origine des fabuleuses découvertes de la Germanische Heilkunde©. (La médecine du cœur)

Médecin, allemand d’origine,  tu es un génie,  avec un courage extraordinaire. Toute ta vie, seul contre tous,  tu as combattu. Malgré  les années de prison (dont la France)   et des pressions des tribunaux, tu n’as jamais abdiqué, convaincu que tes découvertes étaient  un bien pour  l’humanité, et  spécialement  pour tous ceux qui souffrent et luttent pour retrouver la santé.

Ta découverte, la Germanische Heilkunde© a sauvé des milliers et milliers de patients, en France et dans le monde entier.

En ce jour nous sommes tristes parce que tu nous as quittés, mais nous gardons espoir. Cet espoir nous le tenons de toi, grâce à la Germanische Heilkunde©. Nous en  avons fait l’expérience dans notre corps, nous en avons bénéficié  et nous pouvons  clamer que  tout s’est révélé exact.

Cher Geerd, c’est à nous maintenant de favoriser  la diffusion et l’expansion  de la plus grande découverte de notre temps  dans toute son intégrité, pour que ton œuvre puisse se développer, se répandre et contribuer au bien-être de tous.

Nous sommes reconnaissants  pour ton précieux cadeau - Merci

Ta gentillesse, ta bonté, ta bienveillance,  ton humour, ta générosité, ton empathie,  ta ténacité, ta perspicacité,  et tout plein de bons souvenirs resteront à jamais gravés dans nos cœurs.

Cher Geerd on t’aime.

Chère Bona, et toute ta chère famille, recevez notre profonde sympathie

 Repose- toi au sein de Mère Nature, aux côtés de Dirk et Sigrid.

Andrée et tes amis de France.

================================================================

Andrée,  ton amie, te remercie particulièrement cher Geerd, de lui avoir appris la Germanische Heilkunde© (la médecine du cœur).

Très motivée, elle a étudié avec  beaucoup de ténacité tout ce que tu lui enseignais.

Grâce à ce savoir reçu de toi, elle a diffusé, expliqué  la Germanische Heilkunde©  et a pu ainsi  aider les personnes qui souffraient,  en France  et au-delà des frontières. 

Et elle continuera à proclamer fidèlement cette noble et belle découverte jusqu’à la fin de sa vie.

Merci Geerd pour cet inestimable cadeau.

Chers Amis de la Germanique,

Le 17 mai 2019, jour anniversaire de la naissance du Dr. Ryke Geerd Hamer.

Il y a un an, à cette commémoration avait lieu un petit concert.

A nouveau cette année nous vous invitons à fêter ensemble cet anniversaire.

A l’avenir, nous souhaitons instituer ce jour anniversaire comme journée du souvenir en l’honneur du Dr Ryke Geerd Hamer.


Déroulement de cette rencontre festive :

10 h 30 rencontre sur la tombe du Dr Hamer

Westfriedhof, Am Klosterholz 20, 91056 Erlangen-Steudach

13 h Concert – cette année se produiront, entre autres musiciens, Giovanna Conti et Lucia Klona

au Kosbacher Stadl

Reitersbergstraße 21, 91056 Erlangen

à 2,7 km du cimetière  http://kosbacher-stadl-ev.de/

*****

A proximité du Kosbacher Stadl se trouve le Restaurant Polster

Am Deckersweiher 26, 91056 Erlangen, Tel +49 (0)9131-75540

https://www.gasthaus-polster.de/index.php?id=9

et le Restaurant “Die Fischerei”

Am Deckersweiher 24, 91056 Erlangen, Kosbach, Tel. +49 (0)9131-45556

https://fischerei-oberle.de/index.php

Si vous désirez y manger, veuillez réserver une table dès à présent.

Afin de soutenir financièrement sa veuve Bona Hamer pour l’organisation de cette commémoration, une participation libre serait la bienvenue.

Vous pourrez remettre votre don sur le lieu du concert.

Merci beaucoup !

Nous sommes heureux de vous accueillir.

Les organisateurs,

Erlangen 2019

 

 

Si vous le désirez, vous pouvez laisser un message personnel à l’adresse ci-dessous:

http://germanischeheilkunde-drhamer.com/abschied/


 


Très cher Geerd. 

Aujourd’hui,  au nom de tous tes amis français, nous t’accompagnons  toi  le  grand  homme, plein d’humanité,  l’homme de cœur, à l’origine des fabuleuses découvertes de la Germanische Heilkunde©. (La médecine du cœur)
Médecin, allemand d’origine,  tu es un génie,  avec un courage extraordinaire. Toute ta vie, seul contre tous,  tu as combattu. Malgré  les années de prison (dont la France)   et des pressions des tribunaux, tu n’as jamais abdiqué, convaincu que tes découvertes étaient  un bien pour  l’humanité, et  spécialement  pour tous ceux qui souffrent et luttent pour retrouver la santé.
Ta découverte, la Germanische Heilkunde© a sauvé des milliers et milliers de patients, en France et dans le monde entier.
En ce jour nous sommes tristes parce que tu nous as quittés, mais nous gardons espoir. Cet espoir nous le tenons de toi, grâce à la Germanische Heilkunde©. Nous en  avons fait l’expérience dans notre corps, nous en avons bénéficié  et nous pouvons  clamer que  tout s’est révélé exact.
Cher Geerd, c’est à nous maintenant de favoriser  la diffusion et
l’expansion  de la plus grande découverte de notre temps  dans toute son intégrité, pour que ton œuvre puisse se développer, se répandre et contribuer au bien-être de tous.
Nous sommes reconnaissants  pour ton précieux cadeau - Merci
Ta gentillesse, ta bonté, ta bienveillance,  ton humour, ta générosité, ton empathie,  ta ténacité, ta perspicacité,  et tout plein de bons souvenirs resteront à jamais gravés dans nos cœurs.
Cher Geerd on t’aime.
Chère Bona, et toute ta chère famille, recevez notre profonde sympathie
Repose- toi au sein de Mère Nature, aux côtés de Dirk et Sigrid.
Andrée et tes amis de France.

================================================================

Andrée,  ton amie, te remercie particulièrement cher Geerd, de lui avoir appris la Germanische Heilkunde© (la médecine du cœur).
Très motivée, elle a étudié avec  beaucoup de ténacité tout ce que tu lui enseignais.
Grâce à ce savoir reçu de toi, elle a diffusé, expliqué  la Germanische Heilkunde©  et a pu ainsi  aider les personnes qui souffraient,  en France  et au-delà des frontières. 
Et elle continuera à proclamer fidèlement cette noble et belle découverte jusqu’à la fin de sa vie.
Merci Geerd pour cet inestimable cadeau.

 

 

 

 Je suis né le 17 mai 1935 à Mettmann en Rhénanie,
 j’ai grandi en Frise orientale, puis en Rhénanie. En1954,
 j’étais étudiant en médecine, en physique et en théologie.      

En 1972, je devins spécialiste en médecine interne et j’exerçais dans les services de médecine interne des cliniques universitaires de Tübingen et d’Heidelberg où j’eus à m’occuper de patients cancéreux durant quelques années.

En outre, je me fis connaître avec des brevets médicaux. J’ai inventé un scalpel qui permet des interventions plastiques sans hémorragies le : “Hamer-skalpell” (scalpel-Hamer), une scie spéciale pour les os, une table de massage spéciale, un appareil de diagnostic du sérum transcutané, entre autres.

En 1976, avec mon épouse également médecin, nous décidons de nous installer en Italie. Grâce aux bénéfices rapportés par les brevets, nous avions l’intention d’ouvrir un cabinet pour soigner les pauvres de Naples. Tout se déroulait comme prévu, jusqu’à ce que ma famille soit bouleversée par un tragique accident en 1978.
Au cours d’une croisière en Corse, Dirk, (photo en couverture du livret) notre fils bien-aimé, qui dormait sans se douter de rien à bord d’un bateau, fut mortellement blessé par deux balles de fusil de guerre tirées par le Prince Emmanuel de Savoie en état d’ivresse. Après 19 opérations, Dirk mourut dans mes bras.

Deux mois plus tard, je fus atteint d’un cancer testiculaire. Après l’ablation d’un testicule et une opération abdominale, on me donnait moins d’1 % de chance de survie (l’abdomen était plein de “métastases”). La traversée de l’enfer !
Comme j’avais toujours été en bonne santé jusque-là, il me vint à l’idée que cette maladie pouvait avoir un lien avec la perte de mon fils. Après ma guérison (sans chimio, ni rayons), je voulus en avoir le cœur net.

En 1981, je travaillais à Oberaudorf en tant que médecin chef interniste dans une clinique pour les cancers gynécologiques, rattachée à la clinique universitaire de Munich. Je commençais à demander à mes patientes si elles avaient vécu un choc au cours de leur vie, avant la maladie. Effectivement, mes recherches furent fructueuses, sans exception ! Les 200 patientes interrogées évoquèrent un choc vécu similaire.
En octobre, lorsque je présentais mes découvertes aux médecins, on me donna le choix de quitter la clinique ou “d’abjurer” mes thèses. Mais je ne pouvais pas abjurer et restais sur mes positions.
Je poursuivis mes recherches jour et nuit. Peu après, lorsque j’ai dû quitter la clinique, j’étais en mesure de formuler la “Loi d’airain du cancer” ainsi que la loi biphasique des maladies.
Suite à l’étude de ces 200 patientes, j’ai examiné plus de 40 000 cas et étudié leurs scanners cérébraux. Jusqu’à ce jour, je n’ai trouvé aucune exception !
Dans la médecine d’école, le cancer passait pour une destruction de l’organisme accompagnée d’une prolifération maligne, insensée, généralisée et non concertée.
Le fait qu’une telle malignité pouvait être provoquée par un choc conflictuel psycho-biologique passait pour une aberration mentale absolue. C’est la raison pour laquelle on a voulu me psychiatriser de force à 75 reprises !
Les arguments sont toujours les mêmes : “Il est complètement fou ! S’il croit que l’on peut attraper un cancer à la suite d’un choc vécu de manière conflictuelle, dramatique, inattendue et avec une sensation d’isolement.”
Pourtant, au niveau mondial, tous les médecins d’une certaine communauté religieuse, sont autorisés depuis 30 ans, à pratiquer la Germanische Heilkunde pure en secret auprès de leurs propres patients. Tous les médecins font comme s’ils ne pouvaient absolument pas comprendre que le cancer et tout ce que l’on appelle maladies ne sont que des programmes Biologiques Spéciaux Bien-fondés qui nous aident à survivre. Dans la Germanische Heilkunde, tous nos patients survivent
vraiment à 98 %.
Seule, la panique provoquée par les soi-disant pronostics destructeurs ainsi que la chimiothérapie et la morphine, provoquent la mort.

Le rejet et la non-reconnaissance du plus grand cadeau des dieux de l’histoire de l’humanité ont conduit au plus grand crime mondial (génocide), les professeurs, les autorités, les juges et les rédacteurs en chef en sont les complices.

Forêt Noire

Le 7 décembre 1980, 17 heures


Il y a deux ans aujourd'hui, c'était le jour le plus sombre, l'heure la plus ténébreuse de ma vie. Mon cher Dirk est mort dans mes bras. Rien jusque là, rien par la suite n'a été aussi cruel, aussi anéantissant que cette heure. J'avais pensé que la douleur indicible s'estomperait peut-être lentement, ce sentiment d'impuissance, de déréliction, de tristesse infinie. Mais cela ne fait qu'empirer. Je ne pourrai jamais plus être celui que j'étais auparavant. Mon pauvre fils, que n'as-tu souffert, que n'as-tu enduré, sans jamais te plaindre. Que n'aurais-je pas donné pour mourir à ta place ? Chaque nuit tu meurs de nouveau dans mes bras, voilà 730 nuits que tu meurs, depuis lors, à mes côtés ; je refuse toujours de te lâcher, mais la fatalité cruelle t'arrache à chaque fois de mes bras. Comme il y a 2 ans, je reste là, debout, impuissant et sanglotant sans retenue, aussi désemparé, entre les grands malades et les médecins et infirmières insensibles, endurcis et impitoyables, qui ne m'ont laissé t'approcher que pour te voir mourir.

Oh ! mon enfant admirable, magnifique, tu es mort comme un roi, fier et grand, pourtant si gentil et si bon en dépit de tous les tourments, des tuyaux dans les veines et les artères, malgré l'intubation, malgré le terrible décubitus. A la vilenie et à la méchanceté de tes bourreaux, tu t'es contenté de répondre par un hochement de tête : " Papa, ils sont méchants, très méchants. " Au cours des derniers jours tu n'as plus parlé qu'avec les yeux ; mais j'ai compris chacune de tes paroles silencieuses.

As-tu compris, toi aussi, ce que je t'ai dit encore, à la fin, que Papa et Maman t'aiment infiniment et que nous resterons toujours ensemble, que nous ferons tout ensemble ? Et qu'il va falloir à présent que tu sois bien fort, bien courageux pour entrer dans un long sommeil ? Tu as approuvé d'un signe de tête et je suis sûr que tu as tout compris, malgré ton agonie. Une fois seulement, alors que tu avais déjà fermé les yeux et que tu sentais mes larmes sur ton visage, que tu m'entendais sangloter, tu as remué la tête, comme pour dire : " Papa, il ne faut pas pleurer, nous restons toujours ensemble ! "

Je n'ai pas honte, mon garçon. Je pleure si souvent, quand personne ne me voit. Ne m'en veux pas. Je sais, tu n'as encore jamais vu pleurer ton père. Mais à présent, je suis ton apprenti, je suis triste, mais fier de toi, en pensant avec quelle dignité tu nous a précédés à travers la grand porte de la mort. Mais cette fierté elle-même ne peut apaiser mon désespoir, lorsque chaque nuit tu meurs de nouveau dans mes bras et me laisses seul et désespéré derrière toi.

Ryke Geerd Hamer.

 

DIRK GEERD HAMER
Né le 11 mars 1959 à Marbrurg
Mortellement touché le 18 août 1978 devant Cavallo/Corse
Décédé le 7 décembre 1978 à Heidelberg
Inhumé sous le rempart de Rome près de la pyramide

Sous-catégories

DE  PL  HU 

Newsletter